Recherche inversée d'images sur Google : comment ça marche, meilleures alternatives pour suivre votre contenu

Technologie de suivi des images

June 8, 2021

Recherche inversée d'images sur Google : comment ça marche, meilleures alternatives pour suivre votre contenu

LECTURE RAPIDE

Partagez cet article

Abonnez-vous au blog !

Je m'abonne

Tout le monde a déjà utilisé Google Images : ce moteur de recherche d'images est très utile pour trouver des visuels ou de l'inspiration. Mais l'utilisation professionnelle de cet outil, comme la recherche inversée de vos propres images pour trouver qui vole votre contenu, peut vite s'avérer décevante !

 

Pourquoi utiliser la recherche d'images inversées dans votre entreprise ?

Les moteurs de recherche d'images inversées sont généralement utilisés pour trouver du contenu lié à une image spécifique, évaluer la popularité d'une image et découvrir les sites web sur lesquels elle se retrouve. Mais la recherche d'images inversées présente d'autres avantages moins connus dans le domaine du marketing numérique et de la stratégie de marque :

Mesurer l'impact de votre marketing de contenu

La réutilisation de vos images est le signe que votre contenu a eu suffisamment d'impact auprès de votre public pour qu'il décide de l'intégrer dans son propre contenu. Les professionnels de la presse ou de la communication l'utilisent également pour leur "veille médiatique" ou "earned media" : en recherchant leur propre contenu visuel, ils trouvent les sites éditeurs qui ont utilisé leur contenu.

Identifier les violations de droits d'auteur ou les possibilités de liens

La page de résultats de la recherche inversée d'images est une liste de sites web qui ont inclus votre image, avec ou sans votre autorisation. C'est l'occasion de créer des liens retour du site qui utilise votre image vers votre propre site, en vous créditant bien sûr. Vous avez parfaitement le droit de demander à être crédité sous la forme d'un hyperlien. Il est toutefois fastidieux de consacrer le temps nécessaire à la vérification de ces résultats pour s'assurer que le crédit a été accordé là où il est dû. Nous en reparlerons plus tard.

Protégez votre propriété intellectuelle

La recherche inversée d'images est également très utile pour identifier les personnes qui ont utilisé vos images sur leur site web. Les pages de résultats contiennent également une série d'images visuellement similaires aux vôtres. Parmi ces images similaires, certaines peuvent être les vôtres mais légèrement modifiées. C'est notamment le cas lorsque quelqu'un utilise votre image, mais y ajoute son propre logo afin de la faire passer pour la sienne. Il s'agit d'une violation de la propriété intellectuelle. Cela peut également être le signe d'un commerce illégal ou de contrefaçon, si l'image en question se trouve dans le produit que vous vendez.

Découvrir les concurrents, surveiller les distributeurs

En règle générale, une recherche inversée permet à des entreprises telles que des boutiques en ligne ou des agences immobilières de découvrir qui vole leur contenu. Parfois, le contenu autoproduit est si bon que les concurrents l'utilisent sur leurs propres sites web, ce qui représente évidemment une grosse économie, mais reste un vol ! Autre cas : vous revendez des produits et souhaitez savoir où ils sont également en vente et à quel prix.

Protégez votre marque

Les spécialistes de la protection des marques ont beaucoup d'avantages à utiliser la recherche d'images inversées. En trouvant les images de ses produits sur l'internet, il peut identifier les marchés gris, les revendeurs illégaux ou les distributeurs non conformes, les sites de contrefaçon ou d'escroquerie.

Trouver une version haute résolution

Si vous utilisez des images qui ne sont pas protégées contre la copie, la recherche d'images inversées vous permet de trouver une version à plus haute résolution de l'image pour votre travail de conception.

Comment fonctionne la recherche sur Google Images ?

Google Images est une énorme base de données qui stocke toutes les références aux images trouvées par les robots de Google lors de leur exploration d'Internet. Vous pouvez effectuer des recherches dans cette base de données pour trouver des images, en utilisant deux types de requêtes différentes : la recherche de texte et la recherche d'images (ou recherche inversée).

Recherche de texte

google-image-text-search

Le plus souvent, les gens utilisent cette recherche lorsque leur contenu a besoin d'une illustration. Il leur suffit de taper un mot-clé (ou un nom de marque) et les images correspondantes s'affichent.

Comment, à partir de cette requête "texte", Google trouve-t-il tous ces résultats ?

Les experts en référencement le savent bien : l'indexation de ces images est réalisée par Google à partir d'un savant mélange de données, collectées par ses robots dans le contexte de l'image. Ces données sont :

  • les métadonnées (META) de la page HTML contenant l'image,
  • sous-titre (LEGEND),
  • légende (FIGURE),
  • l'information alternative (ALT),
  • certaines métadonnées de l'image elle-même (IPTC), etc.

Recherche inversée d'images (ou recherche par image)

google image reverse search

La recherche inversée d'images vous permet d'effectuer des recherches sur l'internet en utilisant des images plutôt que des mots. En soumettant une image spécifique à votre moteur de recherche, vous obtiendrez plus d'images en réponse.

Comment, à partir de votre requête d'image, Google réagit-il avec des résultats d'image ?

Par similarité, ou reconnaissance visuelle. En bref, des algorithmes formés à la reconnaissance d'images comparent votre image à celles de la base de données de Google. Lorsqu'un seuil de similarité est atteint, l'image de la base de données est affichée dans les résultats de la recherche.

Vous obtiendrez donc des résultats sous la forme d'une liste de plusieurs pages, structurées comme suit :

  • l'image trouvée dans d'autres tailles,
  • des articles en rapport avec le contenu de votre image,
  • une section "Images similaires
  • et enfin un "Pages contenant des images identiques".

Automotive CTA

 

Utiliser la recherche inversée d'images pour repérer votre propre contenu en ligne

Google Image est-il l'outil approprié ?

Voici pourquoi ces résultats ne conviennent pas aux professionnels qui souhaitent trouver leur contenu sur l'internet.

Faux positifs

reverse-image-search-tires

De nombreuses images soi-disant identiques sont en fait des similitudes, et vous devrez vérifier manuellement qu'elles sont bien les vôtres. Nous avons des témoignages de clients qui veulent suivre les photos de leurs produits sur le web : pneus, composants électroniques, pièces détachées... c'est impossible avec Google Images, pour qui un pneu est un pneu, et pas "votre" pneu.

Résultats non exhaustifs

La liste des résultats dépasse rarement 300 éléments, ce qui semble être une limite imposée par Google.

Pas d'automatisation

Pour traiter cette liste automatiquement, vous devrez créer des scripts astucieux pour "scanner" les pages et en extraire le contenu à utiliser (URL, dates, vignettes...).

Requêtes uniques

Vous devrez lancer votre requête à chaque fois que vous souhaitez obtenir un résultat actualisé, pour chacune de vos images.

Quelles sont les meilleures alternatives à Google Reverse Image Search ?

Google n'est pas le seul outil de recherche d'images inversées. Il existe un certain nombre d'autres moteurs de recherche d'images inversées, notamment TinEye, Yandex Images, Bing...

Mais en réalité, très peu d'entre eux disposent de leur propre base de données. Saviez-vous, par exemple, que Qwant, Yahoo et DuckDuckGo ont interrogé la base de données d'images de Bing ? Ils sont encore moins nombreux à proposer la recherche par image.

La constitution d'une base d'images suffisamment importante est l'un des principaux obstacles au développement de services concurrents, car elle représente une très grande capacité d'exploration et de stockage.

Cependant, ce qui est le plus recherché dans le domaine du marketing, c'est la capacité d'automatiser les recherches et d'organiser les résultats en vue d'une interprétation intelligente et réactive.

En outre, certaines utilisations nécessitent de se concentrer sur certains types de sites et sont moins affectées par la recherche aléatoire.

C'est pour ces multiples raisons que de plus en plus d'entreprises se tournent vers la solution d'Imatag, qui hybride les techniques de recherche inversée sur Google Images, d'identification des filigranes, d'exploration de sites personnalisés, et enfin de consolidation des résultats dans des rapports intelligents.

Vous voulez en savoir plus sur son fonctionnement ? Lire cet article : Comment ne pas perdre de vue les images de votre entreprise sur Internet ?

Ces articles peuvent également vous intéresser

Comprendre les risques de sécurité liés au filigrane numérique

Technologie de suivi des images

January 23, 2024

Comprendre les risques de sécurité liés au filigrane numérique

Voir plus
La saga du tatouage numérique invisible : un voyage dans le temps

Technologie de suivi des images

November 20, 2023

La saga du tatouage numérique invisible : un voyage dans le temps

Voir plus
8 Exemples d'utilisation du Forensic Watermarking pour la protection des images

Technologie de suivi des images

August 1, 2023

8 Exemples d'utilisation du Forensic Watermarking pour la protection des images

Voir plus

Abonnez-vous au blog !

En soumettant ce formulaire, j'accepte Politique de confidentialité d'Imatag.