Le droit voisin sauvera-t-il la presse ? © Thierry Secretan