credit : golibo / iStock

Production d’images : pourquoi sécuriser leur workflow ?

Sans protection, vos photos pourraient devenir vos pires ennemies.

Sans stratégie de protection d’image couvrant l’ensemble du flux de travail, les entreprises peuvent voir leurs propres images se retourner contre elles.


Une photo de produit sur internet, c’est comme une vitrine de magasin physique, mais en ligne.

la photo du produit est le premier point de contact avec le produit

 

Dans l’économie de la vente au détail, essentiellement en ligne de nos jours, le premier point de contact d’un client avec un produit est une photo. C’est également un élément critique dans le déclenchement de la décision d’achat. Si la marque ne contrôle pas ce premier point de contact entre un client et un produit, qui sait ce qui peut arriver?

Dans le monde physique, les marques peaufinent chaque étalage. La présentation et l’emplacement du produit a un impact critique sur les ventes. Une marque de luxe ne vend pas ses produits dans des boutiques de stations-service, pas plus qu’une entreprise de vêtements de sport ne souhaite voir ses articles vendus au rayon boucherie d’un supermarché.


Cette règle s’applique également en ligne.

Chanel a-t-il validé ce placement produit ?
Un article vendu sur Redbubble.com

 

Cependant, sans contrôle, les photos de produits peuvent mener au marché gris ou à un usurpateur de marque vendant des contrefaçons. Ou elles peuvent apparaître à côté de produits douteux sur des marchés peu appropriés.

Comme la photo du produit est réelle — après tout, elle provient du site Web de la marque — le consommateur s’attend à ce que le produit le soit également. Outre la perte de revenus, la qualité généralement médiocre des contrefaçons peut à la longue causer du tort à une marque.

Les entreprises dépensent des millions pour la création, le développement et la fabrication d’un produit, et consacrent encore d’autres millions à la sortie, la planification, la commercialisation, la promotion et le placement du même produit. Mais pas un centime n’est engagé sur la protection de la photographie du produit, laissant quiconque les voler et les utiliser comme bon lui semble. C’est comme laisser grande ouverte la porte d’entrée de l’entrepôt.

C’est ainsi que des fuites avant le lancement se produisent, créant des ravages dans la chaîne d’approvisionnement, bouleversant la planification du marketing et réduisant à néant l’avantage concurrentiel.

C’est ainsi que des millions sont perdus au profit des contrefacteurs qui utilisent les images de l’entreprise pour fabriquer et promouvoir leurs copies bon marché.

C’est également ainsi que le message est divulgaché (« spoilé ») et largement diffusé avant même que la marque ne soit au courant des dégâts.


Marquer et surveiller vos visuels

protect and track you content

 

Pour se protéger, la solution la plus simple et la plus efficace consiste à surveiller où apparaissent les images des produits. Marquez-les avec un filigrane unique, indélébile et invisible et vérifiez sur Internet les correspondances potentielles. Lorsqu’une image est trouvée, prenez les mesures appropriées si nécessaire. C’est simple et c’est ce que fait Imatag.

Le service propose un contrôle approfondi de la chaîne logistique de la photographie. Depuis sa création en studio photo, son administration dans un DAM, PIM, ou CMS, son concept de partage pour le marketing et sa publication, chaque image d’une entreprise doit être protégée.

Les images des produits et des campagnes de l’entreprise ont trop de valeur pour être laissées exposées. Elles doivent être autant protégées que le produit qu’elles aident à vendre.

benefits of tracking images

 

Savoir où, quand, comment et par qui les images sont utilisées, à chaque étape, impose la conformité, révèle les contrefaçons et les marchés gris, détecte les fuites de produits et contribue à l’optimisation de la marque.

 

 

Contactez-nous pour plus d'information

 

Photo credits: Golibo/ iStock, ijeab / iStock, gorodenkoff / iStock