[Communiqué] Croissance et nouveaux marchés pour IMATAG

LAMARK DEVIENT IMATAG ET ÉTEND SON OFFRE DE PROTECTION D’IMAGES AU MARCHÉ DES MARQUES ET DES ENTREPRISES

Après avoir conquis plusieurs clients leader sur le marché des agences photographiques, la société créatrice du fameux tatouage numérique invisible et indélébile étend sa gamme de produits à la protection des contenus des marques, des entreprises et des médias.

La perte de revenus due à la violation de copyright est un problème de taille pour les agences photographiques et les photographes. C’est à ce fléau que s’attaque depuis 2015 la société Lamark, en commercialisant IMATAG, sa plateforme de suivi des images sur internet et dans la presse.

Depuis, grâce à ce service, la startup rennaise a vu se multiplier les demandes d’entreprises soucieuses de sécuriser leur distribution, leur marque ou leur notoriété en contrôlant mieux l’usage qui est fait de leurs images et vidéos. Les contenus à surveiller peuvent être les visuels d’une campagne de lancement produit susceptibles de “fuiter”, des photos de produits reprises par des sites de vente illégaux ou de contrefaçon, des vidéos dont elles ont acquis les droits pour une durée limitée mais dont elles ne savent pas si elles sont encore en ligne…

L’offre d’IMATAG s’étoffe donc naturellement pour embrasser le marché de la veille et de la protection de contenus visuels pour les entreprises.

IMATAG Leaks

Recherche de fuites : IMATAG Leaks exploite le puissant algorithme de marquage invisible breveté par les fondateurs, issus de l’INRIA. Cet outil en ligne estampille de manière invisible et indélébile les contenus que vous lui soumettez, en utilisant un code différent pour chaque destinataire de votre campagne. Grâce à ce procédé, cet outil professionnel est le seul à pouvoir marquer des milliers de copies d’une même image. En cas de fuite du contenu, il suffit de soumettre au détecteur en ligne le contenu suspect pour identifier, à partir de la marque invisible, le destinataire initial du document.

IMATAG Monitor

Surveillance de contenus : IMATAG Monitor est la réponse au besoin des sociétés qui souhaitent facturer les utilisations de leurs contenus, mesurer l’impact de leurs campagnes, trouver des copies illégales… Ces sociétés pourront en quelques clics, identifier, surveiller, contrôler et analyser l’usage qui est fait de leurs images et vidéos sur le web.

 

Après une année 2019 riche de croissance, IMATAG prépare des objectifs ambitieux pour 2020.

L’année 2019 fut l’année de la croissance pour IMATAG.

Croissance au niveau équipe, avec l’arrivée de nouvelles ressources pour le développement des produits, leur commercialisation en Europe et dans le monde, et l’accompagnement de sa croissance au plan administratif et financier.

Croissance commerciale, avec la signature de clients comme l’AFP, MAXPPP, Abaca Press, l’ADAGP ou encore la fondation Alexander Onassis, ayant permis à IMATAG de doubler son chiffre d’affaires sur l’exercice 2019.

IMATAG a également noué des partenariats forts en France et à l’International, auprès de sociétés comme Pixtrakk, Picrights, Wedia ou IO Integration, qui proposent aujourd’hui la solution IMATAG à leurs propres portefeuilles clients.

Enfin, un développement international en marche, pour IMATAG, avec aujourd’hui ¼ de ses clients présents dans le monde.
Cette croissance et ses nouvelles ambitions s’accompagnent d’une toute nouvelle identité de marque, portant ses valeurs à l’international.


À propos d’IMATAG

Créée sous le nom de LAMARK en 2015 par 5 ingénieurs et chercheurs de l’INRIA Rennes, cette startup Rennaise, soutenue par la société de veille média EDD, est spécialisée dans le marquage et la reconnaissance visuelle d’images. Souhaitant répondre aux problématiques des ayants-droit sur le marché de la photographie, elle développe la plateforme de marquage IMATAG et la lance en 2016. A l’été 2019, la société effectue un pivot stratégique, en ouvrant ses services plus spécifiquement aux marques, entreprises et agences soucieuses de l’usage et des réutilisations de leurs contenus visuels.